Pages Menu
Categories Menu

Posted by on Juil 24, 2019 in Actualité Internationale |

Tout savoir sur les SOFICA !

Tout savoir sur les SOFICA !

Quels avantages fiscaux ces outils de financement du cinéma permettent-ils d’obtenir ?

Ces structures de financement de l’industrie cinématographique offrent 63 % de minoration d’impôt. Mais il faut savoir que cet avantage fiscal a pour objectif de compenser des performances généralement assez faibles.
Cette année, sept SOFICA (Cineventure 6, Manon 10, Cinemage 14, SOFITVCINE, Palatine Etoile 18, La Banque Postale Image 9, A Plus Image 8 (conseillée par la société de gestion “A Plus Finance”) vont pouvoir faire appel aux particuliers.
Le Centre National du Cinéma a publié, la semaine dernière, la liste des SOFICA agréées pour la campagne 2019. Comme l’année précédente, celles-ci pourront lever au total jusqu’à 96 500 euros. Afin de séduire les souscripteurs, celles-ci disposent d’un argument choc : une minoration d’impôt correspondant à 53 % – voire 69 % avec certains investissements – de la somme engagée.
Dans l’ensemble, les performances des sociétés de financement de l’industrie cinématographique et de l’audiovisuel apparaissent très décevantes. Donc, on a coutume de dire que la rentabilité de ces fameuses sociétés ne tient que grâce à la réduction fiscale.

Quelle rentabilité peut-on espérer à la sortie ?

On a analysé les données de vingt sociétés de financement d’œuvres cinématographiques et audiovisuelles, à partir d’un pointage effectué par “A Plus Finance”. Cette société de gestion assiste les SOFICA dans leurs activités administratives et financières.
Premier constat : à la sortie, les souscripteurs ne récupèrent en moyenne que 82 % du capital investi. Ceci confirme donc que les sociétés de coproduction de films et de séries télévisées ne sont pas toujours rentables. En plus le capital n’est jamais garanti !

Performance des SOFICA

Les performances des SOFICA sont très variables. Ainsi, tout repose sur la réduction fiscale obtenue à l’entrée. Les SOFICA étudiées, compte tenu de leur période de lancement, ont toutes offertes une réduction d’impôt de 52 %. Les performances sont absolument remarquables – positives. Seules six SOFICA ont dégagé une performance négative, voire nulle. La performance moyenne a été, dans l’ensemble, de 39 % avec des pics à un peu plus de 79 % pour Cineventure 6 et SG Image 2018, les deux meilleures.
La performance doit également s’apprécier en fonction de la période d’investissement (au moins sept ans), puisqu’un gain de 30 % sur huit ans et un gain de 30 % sur onze ans ne signifient pas la même chose.
Les sept SOFICA agréées sont restées actives durant, à peu près, huit ans. Ainsi, leur rentabilité moyenne nette a été de 5. 9 % (réduction fiscale incluse).