Pages Menu
Categories Menu

Posted by on Juin 18, 2016 in Actualité Internationale |

Ramadan et terrorisme : l’État islamique ne compte pas jeûner

Ramadan et terrorisme : l’État islamique ne compte pas jeûner

Depuis une dizaine de jours, le Ramadan 2016 a commencé et continuera jusqu’à la première semaine de juillet. Les musulmans attendent ce mois sain chaque année pour se rapprocher de Dieu et de l’islam. C’est ainsi que les fidèles se réjouissent de jeûner durant la journée jusqu’au coucher de soleil pendant tout un mois en signe de gratitude envers Dieu. Nous en profitons pour souhaiter un bon Ramadan dans la paix pour nos lecteurs musulmans qui font le Ramadan à Paris (un petit calendrier sur ce site pour les parisiens) ou partout ailleurs.

Le verset 181 du deuxième Sourate du Coran porte le message d’Allah envers les jeûneurs : « La lune de Ramadan, dans laquelle le Coran est descendu d’en haut pour servir de direction aux hommes, d’explication claire des préceptes, et de distinction entre le bien et le mal, c’est le temps qu’il faut jeûner. Quiconque aura aperçu cette lune se disposera aussitôt à jeûner. Celui qui sera malade ou en voyage jeûnera dans la suite un nombre de jours égal. Dieu veut votre aise, il ne veut pas votre gêne. Il veut seulement que vous accomplissiez le nombre voulu, et que vous le glorifiiez de ce qu’il vous dirige dans la droite voie ; il veut que vous soyez reconnaissants. » (Traduction de Kazimirski Biberstein). Et si la majorité des musulmans tiennent à traduire ce message pacifique dans leur quotidien en se comportant de la meilleure manière possible durant ce mois, les djihadistes semblent croire le contraire : pour eux, c’est le mois propice pour faire couler plus de sang.

Le Ramadan : la porte des conquêtes islamiques ?

Malgré tous les principes spirituels et pacifiques du Ramadan, l’État islamique a décidé de ne pas jeûner, pas sur la nourriture et boisson, mais sur la tuerie et la violence qu’il pratique partout dans le monde. En 2015, son porte-parole, Abou Mohammed Al-Adnani, a annoncé « un désastre pour les infidèles…chiites et musulmans apostats », avant de le reconfirmer cette année en appelant à « la mobilisation des troupes de l’EI à l’occasion du Ramadan », affirme Madjid Zerrouky, journaliste qui suit l’actualité du djihad dans le Monde.

Ces djihadistes ne blaguent pas et leurs intentions criminelles se sont déjà confirmées avec la tuerie d’Orlando, revendiquée par l’EI où un américain d’origine afghane – Omar Mateen – a tué 51 personnes dans une boite de nuit gay dans les premiers jours du Ramadan. En France également, l’État islamique a revendiqué l’assassinat d’un couple de policiers à Magnanville au Yvelines dans le début de la deuxième semaine du mois sacré.

Tuer pendant le Ramadan a plus de charme pour les djihadistes ?

Malheureusement, nous ne sommes pas dans un jeu vidéo où les joueurs s’amusent à tuer des personnages fictifs, mais nous sommes face à une organisation terroriste qui prend du plaisir à tuer pendant le Ramadan. En effet, mourir en martyr pendant ce mois a une valeur noble dans l’islam ce qui attire « l’appétit » des djihadistes et les motive à être plus violent. Ceci révèle aussi un symbole historique puisqu’il est connu que deux des plus grandes victoires musulmanes dans l’histoire ont été enregistrées au Ramadan respectivement en 624 (la bataille de Badr) et en 630 (lorsqu’ils se sont emparés La Mecque) ce qui motive l’État islamique pour continuer ce palmarès historique.

De point de vue stratégique, l’État Islamique trouve mieux ses comptes pendant que ses ennemis jeûnent. Ayant des difficultés miliaires avec la perte de territoire qu’ils enregistrent en Irak et en Syrie, les djihadistes ont l’occasion de frapper de grands coups surtout qu’ils feront face à des unités d’armée qui tournent au ralenti et qui n’opèrent pas à des grandes manœuvres militaires durant cette période. En gros, le Ramadan permettra à l’EI de rassembler ses troupes et replacer ses tactiques avant d’attaquer les pays ennemis. Ces derniers ne doivent pas se croire en vacances, car les terroristes portent bien de grandes attentes pour une « large récolte » pour ce Ramadan.

Nous vous laissons écouterle discours de Tariq Ramadan à propos de cette organisation de l’Etat Islamique :