Pages Menu
Categories Menu

Recent From

More

Find us on Google Plus

Twitter

Most recent articles

« Grâce à Dieu » le film qui retrace la parole des victimes

Posted by on Oct 19, 2018 in Actualité nationale |

 

Tandis que le procès du Cardinal Barbarin, qui est inculpé d’avoir couvert les agressions sexuelles sur mineurs du père Preynat, s’ouvre à Lyon, François Ozon a présenté en avant-première son nouveau film le 11 décembre dernier. « Grâce à Dieu » est un film qui retrace les témoignages des trois victimes du père Preynat dont le procès est programmé le mois de mars prochain.
La sortie du film n’est pas encore confirmée
Alors que le réalisateur a programmé la sortie du film en mois de février prochain, l’avocat du Père Preynat, a demandé de reporter la sortie en salle de « Grâce à Dieu » afin d’éviter d’influencer l’opinion publiquesurtout que le procès du prêtre est pour le mois de mars prochain.
François Ozon avait recherché un sujet à développer en œuvre cinématographique portant sur la fragilité masculine. En découvrant l’association « La Parole libérée », qui a été formé afin d’aider les anciens scouts du groupe Saint-Luc dans la région Lyonnaise et qui a regroupé prés d’une centaine de victimes abusaient par le prêtre entre l’année 1976 et 1991, le réalisateur a donc décidé de créer une fiction qui porte sur les victimes du père Preynat.

Cette association, qui a été lancée par seulement deux victimes du prêtre, a pu recenser une centaine de victimes qui grâce à leur parole, ils ont pu continuer dans la démarche en obtenant la mise en accusation du prêtre, ainsi que de sa hiérarchie Cardinal Barbarin qui n’a pas pris les mesures afin de mettre fin à ces abus. François Ozon a voulu au début faire un documentaire portant sur les témoignages des victimes, mais finalement, il a opté pour une fiction. Le projet cinématographique a été soutenu et financé par SG Image ainsi que par A Plus Image la Sofica de A Plus Finance, afin que le film voit le jour.

Un magnifique film

Retraçant l’histoire de l’association, François Ozon a choisi trois victimes dont les vécus sont très différents permettant, ainsi d’assimiler les séquelles de ces abus pédophiles sur leur vie et histoire intime. L’habileté du réalisateur consiste à faire incarner parfaitement ces personnages bien réels, ainsi que tous leurs vécus par des acteurs afin de reconstituer les scènes non pas du crime, mais de leurs vies qui ont été corrompues.
De l’absence d’écoute, au déni des parents des victimes qui respectent encore trop l’autorité de l’église, chaque situation par laquelle sont passés les victimes ont été retransmis fidèlement par le réalisateur dans le film « Grâce à dieu ». Comme a affirmé, le responsable du financement de l’audiovisuel chez A Plus Finance, la Sofica qui a accepté de soutenir financièrement le film, « tout est vrai dans ce film des noms, aux faits, aux courriers, aux échanges de mails jusqu’à la phrase qui a été déclarée lâchement par le cardinal Barbarin « Grâce à Dieu, les faits sont aujourd’hui prescrits ! » ».

Le financement des PME en France

Posted by on Août 8, 2018 in Actualité Internationale |

Les PME, au cœur de l’économie

Le financement des petites et moyennes entreprises est depuis quelques années, en Europe (notamment en France), l’objet de passes d’armes entre les banquiers et les gouvernements. Les petites et moyennes entreprises en France se financent de manière quasi-exclusive auprès des banques. Ces dernières sont au cœur de l’économie. Des différences par pays existent tant dans le mécanisme du soutien que dans le poids du financement. Devant cet état de fait, des sources alternatives (prise de participation au capital, achat en anticipation, prêt bancaire, don…) de financement se mettent en place. Leurs conditions de succès et leurs variétés nécessitent des moyens et des approches un peu spécifiques. Néanmoins, le développement des modes de financement alternatifs (le nouveau mode de financement des PME) implique des évolutions au sein réseaux bancaires et des gestionnaires d’actifs des assureurs. Entre 2017 et 2018, le crowdfunding a augmenté de 98 %. Selon une étude publiée, le mardi 19 février, “la France est le premier marché européen des financements alternatifs”. Cette dernière a affiché une croissance de 520 % entre 2016 et 2018. Et le marché français des financements alternatifs a triplé de taille. Cette progression représente un total de 9. 489 milliards d’euros (98 % par rapport à 2017). Le crowdfunding “le financement participatif” est considéré comme un outil de démocratisation de l’investissement dans le capital risque vu qu’il réduit les tickets d’entrée.


Les sources alternatives de financement se mettent en place !

Les PME représentent 98 % du nombre des entreprises en France, 59 % de la valeur ajoutée, plus de 68 % de l’investissement et des ventes et, environ 78 % des emplois salariés. En raison de la crise financière et économique, les banques (80 %) ont fermé les vannes du crédit. A Plus Finance, une société de gestion indépendante, peut aider les PME à trouver des financements bancaires ou des co-investisseurs. Elle intervient dans tous les secteurs innovants. Au-delà de l’avantage fiscal, cette dernière soutient les sociétés (PME) françaises dans leurs développements. Elle est présente dans les métiers du financement des PME, de la multigestion, du cinéma et de l’immobilier. L’équipe regroupe des financiers et des entrepreneurs. Cette société de gestion s’est développée sur l’investissement dans les jeunes entreprises innovantes. Cette activité se focalise sur des secteurs notamment dynamiques : e-business, environnement, technologies de l’information, média, industrie…
Même si les investissements sont dans la plupart du temps minoritaires (30 %), cette dernière souhaite développer une forte proximité avec les managers des sociétés de gestion de portefeuille. Niels Court-Payen (président/co-fondateur) met A Plus Finance au service des PME.

Suivez nos conseils alimentaires pour un ramadan 2018 en pleine forme

Posted by on Avr 30, 2018 in Actualité nationale |

 

Jeûner 18 heures d’affilée n’a jamais était une chose facile pour les musulmans habitant en France. Encore cette année, le mois de ramadan pointera en plein été. Durant le mois de ramadan, les pratiquants adoptent des habitudes alimentaires différentes et leurs corps subissent des changements importants.

Bientôt le Conseil de Culte Musulman ne communiquera la date de début et de fin du mois de ramadan, les horaires des prières et tous les détails relatifs à cette occasion bénie.

Pour pratiquants, le ramadan 2018 en France (cliquez ici pour plus d’informations) ne sera pas seulement un rendez-vous religieux propice au jeûne et à la piété, mais aussi un mois de convivialité et de gastronomie.

Nous vous ferons part de quelques astuces et conseils qui conserveront votre bonne mine et votre équilibre alimentaire durant ce mois béni.

Quels aliments favoriser ? 

Faire le ramadan n’a jamais était une chose facile. Jeûner pendant l’été demande beaucoup d’efforts et de persévérance et ce n’est pas donné à n’importe qui. D’ailleurs de nombreux musulmans déclarent n’a pas avoir le courage pour faire le ramadan.

C’est pour cette raison que l’Islam exempte les enfants n’ayant pas atteint l’âge de la puberté, les vieillards, les femmes enceintes, les femmes qui viennent d’accoucher ou celles qui allaitent, les personnes malades, ceux qui partent en voyage…

D’après le médecin nutritionniste qui s’est intéressé à l’alimentation des jeûneurs, Alain Delabos le choix des aliments consommés durant le mois de ramadan est indispensable à l’équilibre corporel.

Il demande également de bien manger lors de la rupture du jeûne et d’éviter de trop grignoter dans la soirée et la consommation des produits laitiers et des sucreries.

Les conseils utiles de docteur Delabos 

Toujours selon le nutritionniste, docteur Delabos, il est conseillé de disperser les repas et de passer par deux repas par jour.

« Puisque cette année le mois de ramadan arrive en été et la journée sera un peu plus longue, que la précédente il est préférable de bien manger lors de la rupture de jeûne et de penser à un autre repas léger dans la soirée et surtout de bien s’hydrater en buvant de l’eau durant la soirée. »

Mangez suffisamment de fruits et légumes qui sont les principales sources de vitamines et d’énergies.

Eloignez-vous le maximum du soleil et pensez à vous reposer en faisant une petite sieste en début d’après-midi.

 

   Le marketing face à l’évolution du comportement du consommateur

Posted by on Avr 12, 2018 in Actualité Internationale |

 

 

  La qualité de service :

 

Le monde des télécoms, en pleine mutation, représente un enjeu économique et social de première importance : son développement rapide, l’évolution des comportements des consommateurs, les possibilités offertes par les nouvelles technologies, l’apparition de nouveaux besoins font de ce secteur d’activité un gigantesque “laboratoire” de production.

Ce monde produit l’offre de service d’aujourd’hui en préparant les services de demain.

 

  Les exigences des consommateurs sont-elles devenues trop élevées ?

Les consommateurs sont de plus en plus exigeants, ils comparent les offres, font leurs choix, sont de moins en moins fidèles, et dans le secteur public, “l’usager” est devenu un client à part entière.

 

Chercher à satisfaire le client n’est donc pas un luxe, mais une nécessité : offrir un service attractif, fidéliser, n’est plus l’apanage du secteur privé.

La légitimité de toute entreprise réside aujourd’hui dans sa capacité à satisfaire ses clients.

 

Améliorer le service rendu, est le premier axe stratégique du plan d’entreprise de Paritel (opérateur télécom pro).

Le rôle d’une équipe de Direction, et de tout manager est bien de créer les conditions du changement par le choix des hommes, de l’organisation, des méthodes, pour obtenir les résultats escomptés.

 

  Choisir la bonne méthode de segmentation

 

Le choix d’une méthode n’est pas anodin !

La méthode est porteuse de sens par la logique qu’elle développe au quotidien, par les attitudes qu’elle favorise ou qu’elle interdit !

La cohérence qu’elle apporte, dans un projet de changement, est une des conditions de l’évolution culturelle de l’entreprise, de réussite du projet de changement.

 

  Adopter “le regard du client” !

L’opérateur télécom “Paritel” a décidé d’adopter cette orientation en mettant le client au cœur de l’entreprise.

Le dirigeant de cette société avait bien compris l’intérêt qu’il pouvait y avoir à choisir des objectifs appropriables à tous les niveaux de l’entreprise !

Cette approche aide entre autres pour faire l’indispensable lien entre le stratégique et le quotidien.

 

Cette démarche est un véritable levier de changement. Elle apporte la cohérence et le sens nécessaires à tout projet managérial, et donne corps au concept actuel “d’entreprise centrée client”.

Cette démarche permet aux entreprises de concilier, tant sur le plan des méthodes que des relations, les logiques des différents acteurs : des professionnels de l’entreprise qui produisent le service, qu’il s’agisse des opérationnels ou de fonctionnels ; des clients, à qui ce service est avant tout destiné…

 

“Les nouvelles formes de normalisation “à la française” s’appuyant sur cette démarche sont d’une grande modernité, fédérant tous les acteurs aussi bien internes qu’externes à l’entreprise, dans un dialogue constructif autour de la définition du service à rendre.

L’islamologue suisse de nouveau hospitalisé

Posted by on Mar 27, 2018 in Actualité Internationale |

 

Un médecin de la prison Fleury-Mérogis avait averti dès le départ sur l’état de santé de l’islamologue genevois, Tariq Ramadan, qui n’était pas compatible avec son maintien en détention, a affirmé Me Emmanuel Marsigny, qui a rendu le vendredi dernier visite à son client transféré récemment à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière.

Hospitalisé en urgence !


Visé par des plaintes non fondées, le théologien et conférencier suisse, a été transféré jeudi dernier de la prison Fleury-Mérogis en Essonne à une unité hautement surveillée de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière en banlieue parisienne. Le corps médical et l’administration pénitentiaire ont estimé que son état de santé nécessitait absolument une hospitalisation en urgence, a déclaré Me Marsigny qui a rejoint récemment l’équipe d’avocats chargée de la défense de l’islamologue.
Mis en examen, et suite à des plaintes qui prétendent que Tariq Ramadan aurait voulu approcher des femmes (une quadragénaire reconnue comme personne vulnérable et une autre ex-salafiste), l’homme incarcéré le 2 février a fait saloir qu’il souffrait depuis quelques années d’une sclérose en plaques et d’une autre affection neurologique, qui toucherait ses membres inférieurs.
La chambre d’instruction de la Cour d’appel de Paris, l’a cependant maintenu en détention.
Du côté, du petit-fils de Hassan El Benna fondateur de la Confrérie des Frères Musulmans, l’heure est à l’élaboration de stratégies et au renforcement de défense.

Une affaire complexe

La défense, a admis qu’il s’agit d’une affaire complexe aux enjeux importants. Les avocats ont renforcé le dossier par l’ajout d’un élément de preuve majeur. Il s’agit d’un billet d’avion, un avion qu’aurait pris le théologien et dont les horaires sont incompatibles avec l’heure du rendez-vous qu’a mentionné la plaignante quadragénaire (ce qui laisse place au doute quant au témoignage de cette dernière).
L’intellectuel controversé jouit d’une grande d’une importante influence auprès d’une grande partie de la communauté française musulmanes, en autres chez les jeunes. Les personnes qui le soutiennent sur les réseaux sociaux, ne cessent de dénoncer sa mise en détention et l’impression d’un complot contre l’islam.

Une cabale


Les premières réactions de Tariq Ramadan, visé récemment par des accusations infondées sur le fait d’avoir tenté d’aborder des femmes, ont apparu sur le réseau social Facebook, pour assurer qu’il s’agissait d’une campagne de calomnie enclenchée par ses adversaires ; des essayistes, des politologues et des personnalités médiatiques. Selon lui, ils veulent détruire l’image des intellectuels arabo-musulmans pour les ramener au plus bas de la ceinture, il s’agit d’une vraie cabale.
Sur un site web dédié à la communauté musulmane et francophone, les partisans du conférencier suisse, évoquent l’affaire d’une grande figure de la scène cinématographique franco-polonaise, mise à l’honneur et qui fuit la justice. Quant au théologien il privé de son droit à la présomption d’innocence et n’a jusque-là pas pu ni voir ni communiquer avec sa famille.
Les accusations par lesquelles est visée le professeur en études islamiques, entachent gravement à sa réputation de moralisateurs et père de famille musulman.
Selon l’intellectuel genevois, il faut poser la question du racisme notamment dans certains pays de l’Europe. Pour lui, la question de racisme est vis-à-vis des Arabes, des noirs, des musulmans… L’islamophobie et toute autre forme de racisme doivent impérativement être refusées, a t’il souligné.