Pages Menu
Categories Menu

Posted by on Avr 11, 2017 in Actualité nationale |

Manger sain, bio et local en restauration rapide

Manger sain, bio et local en restauration rapide

Pour votre repas au cours de la semaine, nous avons le choix entre un sandwich, une pizza, des nuggets, un hamburger… autant de choix s’offrent à nous dans la restauration rapide et qui répondent à tous les goûts et à tous les budgets.

Les fast-foods sont devenus les meilleurs moyens de manger pas cher

Avec en moyenne 6€ par menu dans les restaurations rapides contre 17€50 dans les établissements traditionnels et une différence d’une heure de temps d’attente, le fast-food en France est en effet un secteur qui ne connaît pas la crise et qui voit fleurir toutes sortes d’enseignes.

Toutefois, nous trouvons des enseignes de restauration ayant les mêmes principes des fast-foods mais travaillant uniquement avec des produits sains et biologiques et concoctés par des cuisiniers certifiés bio pour des plats plus équilibrés et plus respectueux de l’environnement. Parmi les enseignes les plus réputées en France et en Europe nous citons, l’entreprise Elior Group présidé.

Alors peut-on se nourrir sainement et convenablement en dehors de nos maisons ? Et que trouve-t-on dans nos assiettes servis par les restaurations rapides et collectives ?

Pour ceux qui ne se voient pas installés dans une brasserie à l’heure de déjeuner pour contrainte de temps et de budget, nous conseillons les restaurations rapides de qualité et les entreprises de la restauration collective engagées bio.

« C’est important, donner la possibilité aux gens de manger sainement et rapidement. C’est une chance, c’était pas le cas il y a quelques années. Aujourd’hui nous offrons à nos convives la chance de manger bon, équilibré et bio à la fois. » Justifie le responsable du développement du groupe Elior.

Le projet « Manger Bio en Restauration Collective »

En 2000, la fondation FDCIVAM a lancé un projet pour encourager l’alimentation Bio dans le domaine de la restauration collective, qui a été initié par le groupe Agrobio 35.

Baptisé ‘Manger Bio’ ce projet est un autre indicateur qui renforce la tendance vers le bio sur le secteur de la restauration. Il est donc nécessaire dans ce cas d’investir dans l’agriculture biologique et ce par la mise en place d’un réseau efficaces de distribution et de conditionnement de ces produits.

Les canaux de distributions, permettent aux chefs aux travailleurs dans le secteur de la restauration collective. Le développement de ces réseaux assurer une bonne qualité de produits aux convives.