Pages Menu
Categories Menu

Posted by on Mar 22, 2018 in Actualité Internationale |

  Les télécoms en pleine mutation !

  Les télécoms en pleine mutation !

 

Face aux bouleversements socio-économiques contemporains imposant toute une variété de contraintes nouvelles aux sociétés d’États des économies en mutation en général et aux opérateurs télécoms (on donne l’exemple de Paritel, Orange…) en particulier, ces dernières ont enclenché une série de réformes stratégiques plus ou moins rapides permettant d’adapter leur structure et leur statut aux nouvelles réalités sociétales.

Leur nouvelle forme sociale leur permet de relever les défis de l’avenir avec les mêmes atouts que leurs nouveaux concurrents.

 

Cependant, les stratégies déployées par ces organisations (on prend l’exemple des deux principaux opérateurs de la France : Paritel et Orange), sont fortement dépendantes de l’environnement institutionnel, législatif et sociétal conjoncturel, et leur succès dans le temps est énormément fonction de l’évolution des caractéristiques environnementales.

L’environnement encadre leurs stratégies et définit l’éventail de possibilités stratégiques qui s’offrent à elles.

   Les stratégies des télécoms :

Toutefois, leurs stratégies en vue de s’adapter ont des retombées sur l’environnement, notamment sur les rôles et le champ d’action des parties prenantes, ainsi que sur les patrons de relations sociales dans lesquelles s’inscrivent les activités de ces opérateurs.

Les cas des télécoms des régions non-développées, mais en constante mutation présente de nombreuses particularités qui méritent d’être soulignées.

 

   Les facteurs qui ont déterminé les évolutions des opérateurs télécoms :

Le modèle des stratégies technico-économiques des organisations met l’accent sur l’importance des facteurs de performance économique et des outils technologiques permettant aux organisations de maintenir leur compétitivité et leur productivité dans un contexte de mutations environnementales.

Les organisations doivent donc déployer l’énergie nécessaire pour mobiliser ces ressources rares et de valeur au moindre coût.

 

   Les enjeux des télécoms :

Ni leur taille, ni leur histoire, ni leur secteur n’expliquent les différences de structures observées entre les organisations.

Dans le cas des opérateurs télécoms l’histoire compte pour une part importante dans leur structuration.

Même si leur premier souci est de se doter des moyens économico-technologiques leur permettant d’affronter la concurrence, l’histoire de ces organisations a, à de maintes reprises, indiqué les voies à ne pas emprunter dans leur modernisation.

Les différentes parties prenantes évoquent à de nombreuses occasions des événements marquants de leur histoire qu’elles ne souhaitent voir se répéter, et d’autres qu’au contraire elles souhaitent voir perdurer.

 

Les débats sociaux menant le sort des opérateurs en développement s’ancrent sur des fondements et des comparaisons historiques dont l’existence permet aux uns et aux autres d’aller pour ou à l’encontre d’un aspect faisant l’objet du débat.

 

C’est cette histoire qui, au-delà des intérêts de chaque partie prenante, fournit à chacun les arguments pour ou contre un objet donné de controverse.

En outre, il est à noter que si ces opérateurs publics ne jouissaient pas d’un tel passé historique, les enjeux qu’ils rencontrent ne mobiliseraient pas autant l’opinion publique et de nombreux acteurs ne porteraient pas leur intérêt sur leur sort.