Pages Menu
Categories Menu

Posted by on Juil 16, 2019 in Actualité nationale |

SOFICA : investir dans le cinéma et payer moins d’impôts

SOFICA : investir dans le cinéma et payer moins d’impôts

Les SOFICA, ces fameuses sociétés de financement d’œuvres audiovisuelles et cinématographiques, donnent aux investisseurs la possibilité de réduire leurs impôts. En contrepartie de la possibilité de réaliser des gains et des avantages fiscaux qui leur est offerte, les souscripteurs investissent leur argent qui sera utilisé pour financer plusieurs productions audiovisuelles ou cinématographiques indépendantes.
Les SOFICA sont un type d’investissement qui est notamment très apprécié, mais dont l’accès n’est pas des plus faciles. Celles-ci doivent être agréées, chaque année, par le Centre National du Cinéma et de l’Image animée et le ministère du Budget. Généralement, ce sont quelques sociétés uniquement qui reçoivent cet agrément.
Les investisseurs privés souscrivant à des parts de SOFICA doivent – obligatoirement – conserver leurs fonds au moins cinq ans. Cette durée peut néanmoins varier d’une société à une autre.

Quels sont les différents types de SOFICA ?

On dit d’une SOFICA qu’elle est adossée quand celle-ci a conclu un accord avec une entreprise tierce qui s’engage au rachat de ses fonds à l’échéance. Ces fameuses sociétés avaient la possibilité d’être adossées à 100 %, jusqu’en 2013. Ainsi, cette mesure fournissait aux particuliers la garantie d’un remboursement intégral de leur investissement.
La SOFICA non-adossée ne peut fournir de garantie aux investisseurs relativement à leur capital. Le retour sur investissements des particuliers repose, dans ce cas, complètement sur le succès commercial des productions audiovisuelles et des films réalisés, et donc de leur rentabilité. Actuellement, il n’est plus possible de pratiquer l’adossement de ces sociétés au-delà de 70 %. Dans la pratique, les sociétés de financement d’œuvres cinématographiques et audiovisuelles sont adossées à un pourcentage qui se limite à 52 %.

SOFICA : quel rendement et réduction d’impôt attendre ?

Les fameuses SOFICA permettent de soutenir financièrement le cinéma européen tout en réduisant ses impôts. L’État a mis en place le dispositif des SOFICA, dans le cadre de sa politique de soutien au marché du cinéma. Ce mécanisme permet aux particuliers de profiter d’une réduction fiscale importante pouvant atteindre 12 500 euros, sous réserve de respecter certaines conditions. L’avantage fiscal lié à un investissement en SOFICA a été créé, par la loi du 12 août 1991, pour favoriser le développement de la production indépendante française. Accessible dès 3 920 euros, la SOFICA SG Image 2018 – conseillée par la société de gestion A Plu Finance – vous permet de profiter de l’attractive fiscalité des sociétés de financement d’œuvres audiovisuelles et cinématographiques. Cette dernière est pour la vingtième année consécutive le leader du marché. La SOFICA d’A Plus Finance, indépendamment de son apport financier, jouera avant tout un rôle opérationnel de partenaire associé au développement des films ou des séries audiovisuelles qu’elle financera.