Pages Menu
Categories Menu

Posted by on Déc 24, 2020 in Actualité Internationale |

Congo-Brazzaville : les pays membres dans l’organisation des producteurs de pétrole (APPO) signent l’accord de siège

Congo-Brazzaville : les pays membres dans l’organisation des producteurs de pétrole (APPO) signent l’accord de siège

D’après Ibrahim Omar Farouk, le secrétaire général de l’APPO (l’Organisation des producteurs de pétrole africain), le siège de l’organisation a été relocalisé en République du Congo-Brazzaville, depuis le 12 novembre dernier. Cette décision permettrait de favoriser la dépendance au niveau de la gestion de la rente pétrolière par les différents pays de la région africaine, permettant ainsi de relever les différents défis économiques auxquels sont en proie les pays du continent africain.

De nouveaux défis pour l’APPO

Le secrétaire général de l’Organisation des producteurs de pétrole africain au Congo-Brazzaville, Ibrahim Omar Farouk, a affirmé lors de la signature de l’accord de siège avec les autorités, que le retour officiel de l’Organisation au Congo-Brazzaville constitue une grande opportunité pour le pays, permettant ainsi de mettre en place toute une stratégie pour pouvoir tirer le meilleur bénéfice possible de ces différentes ressources existantes dans le pays. En outre, le secrétaire général de l’APPO a tenu à ajouter que l’objectif principal de cette institution est avant tout de financer le développement des infrastructures du secteur de l’énergie et des hydrocarbures dans le continent africain. Une initiative permettrait aussi d’apporter des améliorations économiques des différents pays membres tout en permettant de lutter contre la pauvreté et le taux élevé de chômage, grâce à la création de nouvelles offres d’emploi au Congo-Brazzaville.

Les engagements de l’accord des pays membres à l’APPO

Jean-Claude Gakosso, le ministre des Affaires étrangères, a affirmé au nom du gouvernement congolais, que son pays s’engage à rassurer tous les soutiens qu’a besoin l’APPO, en assurant que les autorités congolaises mettra tout en œuvre afin de pouvoir respecter les différents engagements mis en place au niveau de l’accord siège que les différents pays membres ont signé.
En outre, le ministre a tenu à assurer que toutes les facilités dans le fonctionnement des activités de l’organisation seront en parfaite harmonie avec les différents engagements signés.

Jean-Claude Gakosso, le ministre des Affaires étrangères, a affirmé, les offres d’emploi au Congo-Brazzaville constitue une véritable raison de fierté pour le pays.
Il est important de mentionner que l’accord siège a été mis en place lors de la session de Conseil des ministres le 15 juin 2020 pour commencer son activité le 12 novembre 2020.