Pages Menu
Categories Menu

Posted by on Juin 4, 2020 in Actualité Internationale |

Entre le PSG et le beIn Sports, le président du club francilien a fait son choix

Entre le PSG et le beIn Sports, le président du club francilien a fait son choix

Tandis que beIn sports France devrait disparaître du radar durant les rencontres de la Ligue 1, pendant les saisons prochaines, le président du groupe de média, beIn Media restera l’un des acteur majeur du football français à travers son poste d’homme fort du club francilien.

NAK n’a pas mélangé entre les deux activités

Le groupe de média qatari diffuse les différentes rencontres du championnat de France, depuis 2012. Toutefois, entre 2020 et 2024, le groupe beIn ne transmettra plus que deux matchs de la Ligue 2, tout en sachant que le groupe Canal+ a racheté les droits de diffusion des matchs de la Ligue 1. Une acquisition effectuée durant le dernier appel d’offres de la Ligue de football professionnel. D’après l’Equipe, dés la nouvelle saison, la chaîne beIn sports sera libérée d’un grand poids. Parce que durant 8 ans, le groupe s’est toujours soucié de sa position par rapport au club parisien, à cause de Nasser Al-Khelaïfi qui est à la fois le président du groupe média et l’homme fort du club parisien.
Une situation qui est très souvent critiquée dans l’hexagone, surtout lorsque Nasser Al Khelaïfi a dû négocier l’acquisition des droits de diffusion avec le groupe Canal +. Néanmoins, selon les personnes impliquées dans cette transaction, agissant comme un homme d’affaire, Nak n’a jamais mélangé les deux activités.

Le dirigeant du club francilien a établi sa priorité

Selon le consultant de la chaîne beIn sports, Luis Fernandez, il n’y a jamais eu de remarque. En outre, le créateur de beIn sports France, Charles Biétry, a assuré qu’il n’y a eu aucune consigne permettant de privilégier le club parisien au niveau de l’antenne ou pour le commenter différemment. Biétry affirme que le seul avantage été l’accès aux images inside du PSG, par l’intermédiaire du magazine du club francilien.
D’après le co-président de l’AS Saint-Etienne, Bernard Caïazzo, NAK fait de tout pour ne pas mêler son activité de président du club avec la direction du groupe beIn. En effet, il a su comment établir ses priorités.

Read More

Posted by on Avr 20, 2020 in Actualité Internationale |

Ramadan 2020 : dates, conseils de l’OMS et impact du confinement

Ramadan 2020 : dates, conseils de l’OMS et impact du confinement

L’Organisation Mondiale de la Santé, institution spécialisée de l’Organisation des Nations Unies, a émis ses conseils de santé publique dans un communiqué rendu public ce lundi 20 avril, pour concilier les pratiques des horaire Ramadan 2020 et la sécurité des personnes lors de l’épidémie du coronavirus. ‘Les personnes en bonne santé, qui ne sont pas infectées par le nouveau coronavirus, devraient pouvoir jeûner pendant ce mois béni, comme les années précédentes”, estime Tedros Adhanom Ghebreyesus, le président de l’Organisation Mondiale de la Santé.
En France, le confinement durera au moins jusqu’au mardi 12 mai 2020, comme l’a annoncé Emmanuel Macron, le chef de l’État, dans son allocution du lundi 13 avril. Cette date coïncide avec la troisième semaine de jeûne.
Les musulmans de France vivent leur religion chez eux depuis presque un mois. Et les premières semaines du mois de Ramadan 2020, qui, d’après les calculs astronomiques, devrait débuter ce vendredi 24 avril, se dérouleront de la même manière. Cette date provisoire a été communiquée, le 10 avril 2020, par Mohamed Moussaoui, le président du Conseil Français du Culte Musulman.

Ce que change le confinement !

Le calendrier religieux du mois d’avril bouleversé par le nouveau coronavirus, qui sévit un peu partout sur la planète.
Le Ramadan 2020 aura bien lieu, mais, pour près de trois milliards de musulmans dans le monde, il se vivra en confinement. “Il faut veiller à entretenir les liens avec les personnes âgées, les amis, les proches et la famille, en gardant une distance physique (distance de sécurité d’au moins deux mètres entre deux personnes est imposée) ; il est important d’encourager l’utilisation des nouveaux moyens de communication, principalement numériques”, ajoute le président du conseil.
“Réaliser des enregistrements vidéo ou audio, et les diffuser, par les réseaux sociaux (Chaîne YouTube, Facebook, ou encore WhatsApp), aideraient certainement nos fidèles à surmonter la contrainte de confinement qui est essentiel pour la protection de tous”, estime Dalil Boubakeur, le recteur de la Grande Mosquée de Paris.
Pour soutenir les musulmans de France et leur permettre de continuer à vivre leur spiritualité, le Conseil Français du Culte Musulman, diffusera, des discours religieux (sermon, appel à la prière, etc.) prononcés par des imams de mosquées, via plusieurs canaux de communication. Le calendrier du mois de ramadan 2020 est disponible sur leur site officiel.

Read More

Posted by on Avr 16, 2020 in Actualité Internationale |

Ramadan 2020 : le mois du jeûne à l’épreuve du confinement

Ramadan 2020 : le mois du jeûne à l’épreuve du confinement

Avec la propagation continue de la maladie du Covid-19 et les multiples mesures mises en place par les différents gouvernements du monde afin de limiter sa contagion, la communauté musulmane va devoir vivre le mois béni dans des circonstances assez particulières.
En effet, avec la décision de fermeture des mosquées, les fidèles vont devoir se limiter au cours de ramadan 2020, à jeûner et à prier dans leur maison sans pratiquer les rassemblements après la rupture du jeûne, selon l’horaire de ramadan 2020 de Paris.

Ramadan sans la prière de tarawih

Passer le mois sacré en Islam sans salat Tarawih ou les prières du soir, est une idée qui semble assez impossible pour certains fidèles. En effet, le ramadan 2020, qui débutera aux alentours du 23 avril prochain, serait certainement sans après midi à la mosquée, sans aucune prière collective après la rupture du jeûne, ou salat Tarawih, sans rupture de jeûne en famille, la fameuse table qui réunit les différentes générations, voir même des voisins. Le repas de rupture de jeûne selon l’horaire de ramadan 2020 de Paris, se ferait certainement seule dans la maison, à cause de la décision du confinement qui a débuté depuis le 16 mars dernier.

Y aurait-il un allégement des mesures ?

À seulement quelques jours du mois de jeûne, qui selon le Conseil français du culte musulman, devrait commencer le 24 avril 2020, la grande majorité des fidèles ont fini par se faire une raison, ce mois béni serait le ramadan confiné. Certes, un grand nombre de musulmans en France, espèrent un allégement des différentes mesures mises en place depuis le mois de mars, surtout pour la fête de l’Aïd, célébrant la fin des 30 jours de jeûne et d’abstention, toutefois, d’après des sources du gouvernement vu la propagation continue de la maladie, ils n’auraient certainement pas d’allégement.
C’est la situation qui a été dépeinte par les policiers du renseignement territorial, dans une note qui a été publié le 7 avril dernier. En outre, les policiers pointent les deux risques d’entorse au confinement. En effet, un groupe de musulmans salafistes peuvent être tentés de se réunir dans les maisons afin d’effectuer les prières de tarawih, tandis que les mosquées sont fermées depuis 16 mars.
Alors que les plus jeunes seront tentés de rassembler afin d’organiser des soirées festives le soir après la rupture du jeûne.

Read More

Posted by on Avr 5, 2020 in Actualité Internationale |

Ramadan 2020 : la BBC diffuse des prières avec l’approche du mois de jeûne en Islam

Ramadan 2020 : la BBC diffuse des prières avec l’approche du mois de jeûne en Islam

Avec l’arrivée imminente du mois de ramadan, la chaîne de radio BBC a décidé de partager les ondes avec deslectures islamiques réalisées par un Imam, à partir du vendredi 3 avril. Le mois de jeûne, cette année, débuteradurant des conditions sanitaires particulières, à cause de la propagation de la maladie du Covid-19 au niveau dupays.

Ramadan au confinement

À l’instar de plusieurs pays dans le monde, les mesures de confinement mises en place par le gouvernement auRoyaume-Uni, affecte tous les aspects de la vie quotidienne dont les pratiques religieuses.

Selon le directeur de la BBC England, Chris Burns, plusieurs musulmans ont affirmé que suite au confinement etla décision de fermer les mosquées afin de limiter la propagation de la maladie virale, ils ressentent un vide durantleur quotidien surtout aux moments de prière. Ce sentiment sera amplifié surtout durant le mois de Ramadan 2020,puisqu’ils seront limités à prier à domicile durant les heures de prière de Ramadan 2020.

Prêches islamiques sur les ondes de la BBC

Ces déclarations ont été citées de nouveau au niveau du compte Twiter de Harry Farley, un journaliste de la BBC.En effet, il a assuré qu’avec l’arrivée du mois de ramadan 2020, il serait possible d’écouter au niveau desdifférentes ondes locales de la BBC des prêches islamiques et des chants coraniques, dés le vendredi 3 avril.

Durant toute la durée du confinement, les musulmans ont pu prier la prière du vendredi. Un service qui pourraits’étendre durant le mois de jeûne qui devrait débuter le 23 avril prochain
Durant toute la durée du confinement, les musulmans ont pu prier la prière du vendredi. Un service qui pourraits’étendre durant le mois de jeûne qui devrait débuter le 23 avril prochain

Read More

Posted by on Mar 26, 2020 in Actualité Internationale |

Coronavirus : Emmanuel Macron mobilise les représentants des cultes

Coronavirus : Emmanuel Macron mobilise les représentants des cultes

Le Ramadan 2020, sera-t-il bouleversé par le confinement dû à l’épidémie de coronavirus ?
La guerre contre ‘la Covid-19’ lancée par Emmanuel Macron, le président de la République française, la semaine dernière, se mène sur tous les fronts. Mardi soir, tandis que l’épidémie de coronavirus poursuivait sa propagation à travers le monde, Marcon a tenu une réunion téléphonique avec les représentants de francs-maçons et de l'Église, des associations laïques et des principaux cultes (musulman, protestant, juif, catholique, etc.). L’objectif premier de cette réunion est d’offrir une plate-forme de réflexion et d’échanges sur des sujets de société, dans un climat convivial, et aussi de favoriser une meilleure connaissance mutuelle.
Selon Mohamed Moussaoui, le président du CFCM (Conseil Français du Culte Musulman), ‘le confinement lié à l’épidémie de coronavirus – apparu en décembre 2019 en Chine – inquiète les musulmans de France (MF), tandis que le Ramadan 2020 doit débuter le jeudi 23 avril’. “On ne pourra pas célébrer notre mois sacré”, lance-t-il.

Le début du mois de Ramadan devrait se faire sans rassemblement…

Depuis le début du confinement (action de se confiner dans un lieu ; fait d’être confiné) la semaine dernière, les rassemblements religieux, cultes protestants et messes catholiques sont strictement interdits. Le chef de l’Etat a également exclu de généraliser la crémation – technique funéraire visant essentiellement à brûler et réduire en cendres le corps d’un être humain mort -, tandis que des rumeurs circulaient en ce sens. Il est important de rappeler qu’il est formellement interdit d’effectuer une crémation dans la religion musulmane. “Les grandes fêtes religieuses ne seront pas vécues comme habituellement”, prévient Emmanuel Macron. Il y a une possibilité de les vivre de façon virtuelle. Les plus hautes autorités religieuses s’accordent sur ce point.

En raison de l’épidémie de Covid-19, la Grande Mosquée, qui accueille jusqu’à 15 000 fidèles pour la prière de vendredi, annonce sa fermeture jusqu’à nouvel ordre pour limiter les risques d’expansion du nouveau virus au sein de la capitale. Le président de la République a pris le jeudi 19 mars la décision de fermer – complètement – tous les lieux de culte (Cathédrale Notre-Dame, Sacré cœur, Église Saint-Sulpice, Grande Mosquée de Paris, etc.), pouvant accueillir près de 3 000 individus, jusqu’à nouvel ordre. Le début du jeûne du mois de Ramadan, mois sacré dans le calendrier musulman, devrait avoir lieu le 23 avril ou le 24 avril 2020. Et si le confinement devrait se prolonger – s’allonger considérablement – au-delà du 23 avril 2020 ? C’est une éventualité (une possibilité) à quoi le chef de l’Etat veut préparer les MF.
Les mesures de confinement sont appelées à durer divers mois. Celles-ci perturberont les grandes fêtes religieuses juives et chrétiennes ainsi que, fort probablement, le début du mois de Ramadan 2020/1441 au cours du mois d’avril. Donc, les célébrations religieuses devront avoir lieu sans rassemblement.

Read More

Posted by on Mar 22, 2020 in Actualité Internationale |

Déploiement de la 5G en France : les conditions imposées par l’Arcep

Déploiement de la 5G en France : les conditions imposées par l’Arcep

Ce lundi 23 mars 2020, l’Arcep, ou l’Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse, a publié les règles du jeu concernant l’attribution des fréquences 5G aux opérateurs de télécommunications français (à savoir Bouygues Telecom, Free mobile, Paritel, Orange et SFR). Celles-ci étaient attendues depuis très, très longtemps.

Ces règles du jeu font l’objet d’une consultation publique jusqu’au 20 juillet. Ce qui permettra au régulateur des télécoms de revoir sa copie, avant de la présenter au gouvernement. Le processus d’attribution pourra, une fois validé par le pouvoir exécutif, débuter à l’automne – à partir du mardi 22 septembre 2020. Le but étant que les acteurs du marché puissent proposer des services 5G dans le courant de l’an prochain.
“Tous les acteurs qui remporteront des fréquences 5G seront ainsi soumis à des obligations. Chaque opérateur devra principalement déployer plus de 10 000 sites en 5G à l’horizon 2023”, précise Soriano Sébastien, le président de l’Arcep. Le gendarme des télécoms annonce que les opérateurs de télécommunications français peuvent dès aujourd’hui lui présenter leurs dossiers pour acquérir des fréquences 5G.

C’est l’heure de la 5G !

La 5G est la cinquième génération des standards pour la téléphonie mobile. Ce réseau du futur est conçu pour répondre à la connectivité de la société moderne et également à la grande croissance des données. Il promet d’améliorer grandement la fiabilité et la qualité de fonctionnement des réseaux et aussi d’améliorer l’expérience de l'utilisateur (EU) en offrant notamment de nouvelles applications et nouveaux services à des débits se mesurant en Gbit.
La 5G sera ainsi l’occasion de faire converger réseaux filaires et hertziens. Elle est l’épine dorsale du développement digital des sociétés. Elle porte une promesse d’amélioration de la qualité de vie des populations.
C’est un véritable saut technologique destiné à développer de nouveaux services utiles pour la planète, la société et l’homme et aussi à répondre à l’explosion des besoins de connectivité.
Selon Houlin Zhao, le président de l’Union Internationale des Télécommunications (UIT), les réseaux 5G devraient normalement commencé à être déployé dès juillet 2020.
“Nous sommes prêts pour le lancement commercial de la 5G – 100 fois plus rapide que la 4G – à partir du printemps 2020”, a affirmé Jean-Philippe Bosnet, le PDG de la société Paritel.

Sébastien Soriano a ajouté : “Début 2021, les grandes villes françaises – dont Paris, Marseille, Lyon, Montpellier, Nantes, Nice, Toulouse et Strasbourg – auront ouvert leurs réseaux à l’ultra haut débit. La transition vers le très haut débit (THD) déjà amorcée va alors se poursuivre et nécessite des investissements considérables en infrastructures.

Read More