Pages Menu
Categories Menu

Posted by on Juil 7, 2021 in Actualité Internationale |

UNICEF: la journée mondiale de l’enfance 2020

UNICEF: la journée mondiale de l’enfance 2020

Pour chaque enfant, tous ses droits

Dans le cadre des 32 ans de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant le 22 novembre, le Village International de l’Enfance (VIE)se tiendra, sous l’égide de l’UNICEF (Fonds des Nations unies pour l’enfance), au Square de la Tour Saint-Jacques, du 17 novembre au 17 décembre 2020. Les chalets accueilleront des exposants internationaux qui proposeront des produits d’artisanat : restaurations, bijoux italiens, peluches, jouets en bas pour enfants, etc.
Trois chalets seront dédiés essentiellement à la boutique solidaire ‘Fonds des Nations unies pour l’enfance’. A noter que l’UNICEF intervient dans plus de 220 pays pour atteindre les adolescents et les enfants les plus défavorisés, ainsi que pour défendre les droits de chaque enfant, où qu’il soit. Cette organisation travaille dans les endroits les plus inhospitaliers du monde. Celle-ci met tout en œuvre afin d’aider les enfants à s’épanouir, à vivre et à réaliser leur potentiel, de la petite enfance à l’adolescence. Elle est présente sur le terrain pour apporter de l’espoir et une aide vitale aux enfants et à leur famille. Impartial et apolitique, l’UNICEF ne peut toutefois rester neutre quand il s’agit de sauver la vie des enfants et leur avenir et de protéger leurs droits.
En plein cœur du Square, une tente abritera une palette d’animations variées pour les enfants tous les vendredis et les dimanches avec la participation des célébrités (musiciens, chanteurs, sculpteurs, danseurs, etc.). Et même Miss Monde 2019 en visite spéciale !

Pendant toute la durée du village, le sculpteur de renommée internationale ‘Dan Oiknine’ exposera au milieu des chalets 2 sculptures monumentales : un cerf bleu de plus de 5 mètres de long et 6 mètres de haut, et un ours rouge en résine de 7 mètres de haut.

Une très belle opération coordonnée avec une implication sans faille par Veyssière Patrick.

Ateliers de coloriage, Loup Auzou, poupées Frimousses, Doudou et compagnie… Chaque vendredi et dimanche après-midi, des jeux et animations pour les enfants seront présentés sous la tente UNICEF. Sans oublier l’animation 7D ‘suivez Malika’ qui permettra de partager toute une journée dans un village du Niger avec Malika.

Au programme des animations sous la tenue UNICEF
– Sous la tente UNICEF, “Suivez Malika”, pour vivre une expérience unique en 7 D, et découvrir le quotidien d’une petite fille nigérienne.
– Mercredi 25 novembre : inauguration du village en présence de l’artiste contemporain français ‘Dan Oiknine’.
– Vendredi 27 novembre : l’ambassadeur d’UNICEF France, offrira une séance de dédicaces de son livre ‘je suis né à 18 ans’.
– Vendredi 4 décembre : le Loup Auzou sera l’attraction du village le temps d’un après-midi.
– Dimanche 6 décembre : atelier photos avec Doudou et compagnie.

Read More

Posted by on Juil 7, 2021 in Actualité Internationale |

Villefranche-sur-Mer : création de HLM sans construire, c’est permis !

Villefranche-sur-Mer : création de HLM sans construire, c’est permis !

Dans la commune de Villefranche-sur-Mer c’est facile de trouver les villas de milliardaire et les yachts. Toutefois, pour trouver des hlm, c’est un peu plus difficile. En effet, il faut faire un peu plus d’effort afin d’en trouver, c’est pour cette raison que la mairie à eu l’ingénieuse idée de créer des hlm sans pour autant en construire.

Des HLM dans la commune de Villefranche-sur-Mer

D’après l’ex-adjoint de l’ancien maire de Villefranche-sur-Mer, Dan Oiknine, à l’instar de toutes les villes constitués de plus de 3500 habitants, la loi SRU oblige la commune d’avoir au moins 25 % de logements sociaux. Alors que d’après la préfecture, en 2017, il n’y en avait à Villefranche-sur-Mer que 5.74 %.
À cause de la baisse de la disponibilité des logements de hlm, la commune se retrouve obliger de payer 200 000 euros d’amende.

Pourquoi le taux de HLM n’est pas intéressant à Villefranche-sur-Mer

Selon l‘ex-premier adjoint du maire et candidat favori aux municipales de Villefranche-sur-Mer, Dan Oiknine assure que la raison principale de ces taux faible de HLM, est la décision d’arrêter de construire des hlm de la part de la mairie, surtout au niveau de la Poste et de la voie ferrée.
Le conseiller municipal de l’opposition a affirmer que la mairie aurait pu préempter des terrains pour construire des hlm toutefois elle ne l’a pas fait. La villa César est transformée en location saisonnière, alors que ce type logement de luxe se vende au minimum à 8000 euros le mètre carré. En effet, monsieur Dan Oiknine affirme que la politique de logement social proposé par le maire sortant, « c’est moins en fait mieux se poste la commune ».
En effet, le maire actuel a pensé qu’il est plus important de transformer 54 appartements municipaux, qui sont essentiellement destinés aux classes moyennes ou ceux qui habitent déjà en logements sociaux.

Comme c’est le cas de David, un locataire depuis plus de 2 ans, qui a appris il y a quelques mois que son appartement est devenu un logement social. Ravi, David a pensé qu’il paierait le loyer de son appartement moins cher, alors qu’après un mois il a appris qu’il payerait 694 euros au lieu des 696.
Certes, le maire de Villefranche-sur-Mer, Christophe trojani a décidé de construire un HLM, mais dans une maison de retraite. En effet, une chambre de type Ehpad peut être compté comme étant un logement social.

Read More

Posted by on Déc 24, 2020 in Actualité Internationale |

Congo-Brazzaville : les universités du pays se préparent afin d’assurer une bonne année académique 2020-2021

Congo-Brazzaville : les universités du pays se préparent afin d’assurer une bonne année académique 2020-2021

Alors que l’ouverture de l’université Denis Sassou-N’Guesso était initialement prévue en octobre 2018, l’université pourrait accueillir les étudiants dès cette rentrée académique de 2020-2021. Selon des sources du ministère congolais des Grands travaux, l’université qui été en construction durant deux ans dans la région de Kintélé, permettrait de mettre sur le marché du travail plusieurs opportunités d’embauche en proposant différentes offres d’emploi en Congo-Brazzaville.

Une université en plus pour cette rentrée académique

En construction depuis plus de deux ans, l’université Denis Sassou-N’Guesso, pourra accueillir les étudiants dès cette rentrée académique, dans la ville de Kintélé.

Cette université qui pourrait accueillir plus de 30 000 étudiants, constitue la plus grande université du pays. Ce projet est constitué par un établissement formé en majorité de plusieurs instituts techniques permettant ainsi de répondre au besoin d’adéquation entre emploi et formation, compensant les différentes lacunes de l’université Marien Ngouabi des offres d’emploi au Congo-Brazzaville. En effet, cette dernière est très critiquée pour son enseignement jugé trop théorique. Selon les derniers chiffres révélés par le ministre de l’Enseignement supérieur, Bruno Jean-Richard Itoua, en 2018 plus de 70 % des chômeurs diplômés du Congo-Brazzaville sont issus de l’université Marien Ngouabi.

En outre, le ministre de l’Enseignement supérieur congolais, Bruno Jean-Richard Itoua, a affirmé qu’une autre université est en cours de construction dans la capitale économique de Pointe-Noire. Cette université catholique serait consacrée essentiellement à l’enseignement des sciences techniques. Ce nouveau projet a bénéficié du soutien financier du grand pétrolier français Total.

Les enseignants vacataires de l’Université Marien Ngouabi en grève

Les enseignants vacataires de l’université Marien Ngouabi de la capitale congolaise ont affirmé qu’ils entrent en grève afin de protester des conditions de l’enseignement. À seulement trois mois des élections présidentielles, l’opposition a voulu profiter de la décision des enseignants afin de les soutenir hypocritement juste pour des fins politiques.

Read More

Posted by on Déc 24, 2020 in Actualité Internationale |

Congo-Brazzaville : les pays membres dans l’organisation des producteurs de pétrole (APPO) signent l’accord de siège

Congo-Brazzaville : les pays membres dans l’organisation des producteurs de pétrole (APPO) signent l’accord de siège

D’après Ibrahim Omar Farouk, le secrétaire général de l’APPO (l’Organisation des producteurs de pétrole africain), le siège de l’organisation a été relocalisé en République du Congo-Brazzaville, depuis le 12 novembre dernier. Cette décision permettrait de favoriser la dépendance au niveau de la gestion de la rente pétrolière par les différents pays de la région africaine, permettant ainsi de relever les différents défis économiques auxquels sont en proie les pays du continent africain.

De nouveaux défis pour l’APPO

Le secrétaire général de l’Organisation des producteurs de pétrole africain au Congo-Brazzaville, Ibrahim Omar Farouk, a affirmé lors de la signature de l’accord de siège avec les autorités, que le retour officiel de l’Organisation au Congo-Brazzaville constitue une grande opportunité pour le pays, permettant ainsi de mettre en place toute une stratégie pour pouvoir tirer le meilleur bénéfice possible de ces différentes ressources existantes dans le pays. En outre, le secrétaire général de l’APPO a tenu à ajouter que l’objectif principal de cette institution est avant tout de financer le développement des infrastructures du secteur de l’énergie et des hydrocarbures dans le continent africain. Une initiative permettrait aussi d’apporter des améliorations économiques des différents pays membres tout en permettant de lutter contre la pauvreté et le taux élevé de chômage, grâce à la création de nouvelles offres d’emploi au Congo-Brazzaville.

Les engagements de l’accord des pays membres à l’APPO

Jean-Claude Gakosso, le ministre des Affaires étrangères, a affirmé au nom du gouvernement congolais, que son pays s’engage à rassurer tous les soutiens qu’a besoin l’APPO, en assurant que les autorités congolaises mettra tout en œuvre afin de pouvoir respecter les différents engagements mis en place au niveau de l’accord siège que les différents pays membres ont signé.
En outre, le ministre a tenu à assurer que toutes les facilités dans le fonctionnement des activités de l’organisation seront en parfaite harmonie avec les différents engagements signés.

Jean-Claude Gakosso, le ministre des Affaires étrangères, a affirmé, les offres d’emploi au Congo-Brazzaville constitue une véritable raison de fierté pour le pays.
Il est important de mentionner que l’accord siège a été mis en place lors de la session de Conseil des ministres le 15 juin 2020 pour commencer son activité le 12 novembre 2020.

Read More

Posted by on Juin 4, 2020 in Actualité Internationale |

Entre le PSG et le beIn Sports, le président du club francilien a fait son choix

Entre le PSG et le beIn Sports, le président du club francilien a fait son choix

Tandis que beIn sports France devrait disparaître du radar durant les rencontres de la Ligue 1, pendant les saisons prochaines, le président du groupe de média, beIn Media restera l’un des acteur majeur du football français à travers son poste d’homme fort du club francilien.

NAK n’a pas mélangé entre les deux activités

Le groupe de média qatari diffuse les différentes rencontres du championnat de France, depuis 2012. Toutefois, entre 2020 et 2024, le groupe beIn ne transmettra plus que deux matchs de la Ligue 2, tout en sachant que le groupe Canal+ a racheté les droits de diffusion des matchs de la Ligue 1. Une acquisition effectuée durant le dernier appel d’offres de la Ligue de football professionnel. D’après l’Equipe, dés la nouvelle saison, la chaîne beIn sports sera libérée d’un grand poids. Parce que durant 8 ans, le groupe s’est toujours soucié de sa position par rapport au club parisien, à cause de Nasser Al-Khelaïfi qui est à la fois le président du groupe média et l’homme fort du club parisien.
Une situation qui est très souvent critiquée dans l’hexagone, surtout lorsque Nasser Al Khelaïfi a dû négocier l’acquisition des droits de diffusion avec le groupe Canal +. Néanmoins, selon les personnes impliquées dans cette transaction, agissant comme un homme d’affaire, Nak n’a jamais mélangé les deux activités.

Le dirigeant du club francilien a établi sa priorité

Selon le consultant de la chaîne beIn sports, Luis Fernandez, il n’y a jamais eu de remarque. En outre, le créateur de beIn sports France, Charles Biétry, a assuré qu’il n’y a eu aucune consigne permettant de privilégier le club parisien au niveau de l’antenne ou pour le commenter différemment. Biétry affirme que le seul avantage été l’accès aux images inside du PSG, par l’intermédiaire du magazine du club francilien.
D’après le co-président de l’AS Saint-Etienne, Bernard Caïazzo, NAK fait de tout pour ne pas mêler son activité de président du club avec la direction du groupe beIn. En effet, il a su comment établir ses priorités.

Read More